Gaz SF6 / Qualité du gaz SF6

Foire aux questions

Qu’est-ce que le SF6 ?

Le SF6 est un gaz synthétique. La molécule SF6 se compose d'un atome de soufre, auquel sont reliés six atomes de fluor.

Le SF6 est-il nocif pour la santé ?

Le SF6 pur est physiologiquement sans danger. En raison de son poids (5 fois plus lourd que l'air), il peut refouler l'air en cas d'accumulation en grandes quantités dans les zones basses et non ventilées. Le SF6 n'est pas classé comme substance dangereuse selon la législation relative aux produits chimiques.

Quel est le traitement réservé au gaz SF6 usagé ?

Dans la plupart des cas, le gaz SF6 peut être conduit à un appareil de traitement de gaz afin d'être réutilisé après filtrage et séchage. Les valeurs limite doivent être au moins équivalentes à celles stipulées par la norme IEC 60480. La préparation du gaz SF6 n'est plus possible dans des cas bien définis et il doit alors être conduit à une unité d'incinération thermique.

Dans quels cas utilise-t-on le gaz SF6 ?

Il est employé en priorité comme gaz d'isolation et d'extinction dans les équipements et installations de distribution électrique isolées au gaz. Il est en outre utilisé aussi dans les accélérateurs de particules, les microscopes électroniques, les installations radiologiques et les systèmes de radar.

Pourquoi le SF6 est-il utilisé dans les équipements électriques ?

Le SF6 présente un très bon effet d'isolation et d'excellentes propriétés d'extinction de l'arc électrique. Il est par conséquent employé dans les installations de distribution électrique isolées au gaz et les autres équipements électriques, comme les jeux de barres. Parmi les domaines d'application, on trouve notamment les installations à moyenne et haute tension ainsi que les conduits isolés au gaz (GIL).

Pourquoi le SF6 doit-il rester en circuit fermé ?

Parce que l'impact d'1 kg de SF6 dans l'atmosphère est équivalent à celui de 22.800 kg de dioxyde de carbone (CO2) sur l'effet de serre artificiel. Sa durée de vie dans l'atmosphère est de 3.200 ans. C'est la raison pour laquelle les émissions doivent être évitées n'importe quand.

Pourquoi le SF6 est-il utilisé dans les installations de distribution électrique isolées au gaz (GIS) ?

L'utilisation de gaz SF6 permet d'obtenir des installations de distribution électrique nettement plus compactes et économes en matériau, pour des installations plus performantes et plus sûres.

Y a-t-il des émissions lors de la mesure ?

Dans l'idéal non, si l'on prend soin d'utiliser des coupleurs étanches au gaz, et de restituer le gaz dans le compartiment après un stockage intermédiaire mobile (dans un récipient interne ou externe).

À quoi faut-il faire attention lors d’une mesure du gaz ?

Afin que l'exactitude d'un résultat de mesure pratique soit garantie, il faut faire attention aux paramètres suivants :

Lors des mesures de bouteilles de gaz SF6 liquéfié,

  • nous vous conseillons d'utiliser uniquement des détendeurs à membranes métalliques,
  • de ne pas utiliser de tuyaux en caoutchouc,
  • d'utiliser uniquement des coupleurs à fermeture automatique.

Que signifie le point de rosée / de gel ?

Le point de rosée est, pour simplifier, la température à laquelle un gaz doit être refroidi pour que la vapeur d'eau, selon la température, se condense ou subisse une sublimation inverse (formation d'une couche de glace).

Comment détermine-t-on le point de rosée ?

Grâce à des capteurs électroniques (de façon capacitaire) ou de façon physique avec un hygromètre à condensation.

En quelles unités l’humidité est-elle indiquée, et dépendent-elles de la pression ?

En point de rosée/gel (dépendant de la pression) [°C/°F] ou en ppm en volume ou ppm en poids (ne dépendant pas de la pression).

Comment détermine-t-on la proportion d’air / CF4 ?

De manière indirecte en déterminant le volume de SF6 (mesuré en pourcentage).

Quelle est la méthode la plus utilisée en pratique pour déterminer la proportion d’air / CF4 ?

La mesure de la vitesse du son dans le gaz.

Quand des produits de décomposition se forment-ils dans le SF6 ?

Les produits de décomposition se forment après que des décharges et des claquages ont eu lieu dans le compartiment de gaz.

Quelles sont les méthodes de mesure les plus utilisées en pratique pour déterminer les produits de décomposition ?

On utilise souvent des capteurs électrochimiques ou des tubes à essai.

Comment détermine-t-on en pratique la concentration en produits de décomposition ?

Généralement, la concentration en SO2 sert d'indicateur pour la concentration totale en produits de décomposition (facteur env. 1:4), mesurée en ppm en volume.

Comment peut-on retirer les produits de décomposition dans le gaz ?

Les produits de décomposition gazeux peuvent être filtrés dans un filtre de séchage, ou à l'état de poussière, dans un filtre de particules. Ceci s'effectue automatiquement pendant les processus de récupération et de remplissage avec un groupe de service DILO.